Audi menacée d'amendes supplémentaires pour le Dieselgate en Allemagne

Le ministère allemand des Transports dit à Audi qu'il doit respecter la date limite de la semaine prochaine pour les nouvelles mises à niveau du logiciel diesel

Le ministère allemand des Transports a menacé de libérer Audi d'amendes supplémentaires s'il ne respecte pas la prochaine date limite de mise à niveau pour manipuler les modèles diesel avec le nouveau logiciel, ont rapporté les médias allemands.

Bild am Sontag affirme que des documents voyants révélant que le ministère allemand des Transports a lancé à Audi un ultimatum concernant la demande faite à l'origine en 2017 pour débarrasser les diesels des soi-disant «programmes de triche».

Il a déclaré que pour énoncer les conditions qui pourraient voir le constructeur automobile allemand giflé avec des amendes, il n'a pas à respecter la date limite du 26 septembre pour la modernisation des modèles V6 et V8 à essence avec la certification Euro 6.

Une mesure modifiée visant à mettre divers modèles Audi en conformité avec l'état de droit en ajoutant un code logiciel qui n'inclut pas de mesures de manipulation susceptibles d'entraîner des émissions nettement plus élevées sur la route que dans des conditions de test.

En plus de la menace d'amendes supplémentaires, le ministère allemand des Transports a également informé Audi qu'il poursuivrait son projet de révoquer l'homologation de type pour les modèles diesel insultants non mis à niveau avant la date limite.

Audi dit qu'il est temps de se rencontrer le 26 septembre. "En septembre, et donc dans le délai fixé par le ministère allemand des transports, nous documentons 8200 XNUMX autres fonds", dit-il.

Tout cela, pour un total de 12,400 4200 véhicules, ce qui touche à l'échéance. Audi affirme disposer d'une solution logicielle supplémentaire pour les XNUMX XNUMX véhicules restants. « Nous ne voyons aucune raison de conclure une homologation de type », dit-il. « La décision est inévitable ; nous respecterons le délai.

En outre, Bild am Sontag rapporte qu'Audi est confrontée à des rachats potentiellement coûteux d'anciens modèles diesel EU4. Il n'y a tout simplement rien d'officiel, bien qu'il cite des sources suggérant que les modèles en question ne peuvent pas être légaux uniquement par le biais de mesures de programme, mais nécessitent un rééquipement technique important de l'équipement.

Peut être intéressant :  Véhicule confidentiel : recherche de merchandising Ferrari, ID d'engagement VW, etc.

En savoir plus:

L'ancien PDG d'Audi, Stadler, accusé du scandale du Dieselgate

Dommages au Dieselgate : le procès civil contre le groupe Volkswagen débutera au printemps

Dieselgate : un dossier de l'ancien moteur principal de VW à paraître

Merci d'apprécier l'article
Translate »